L’Instituto de Pesquisa e Memória Pretos Novos (Institut de Recherche et de Mémoire des Nouveaux Noirs), est un lieu à l’importance historique à Rio de Janeiro. Il se situe sur la fosse commune où étaient enterrés les Africains juste débarqués sur le continent brésilien et qui y mouraient peu après leur arrivée. En parallèle de l’exposition permanente qui relate l’histoire du lieu, redécouvert il y a vingt ans seulement, l’institut accueille aussi régulièrement des expositions d’art contemporain.

À l’occasion de FotoRio, ce sont deux artistes visuelles, Isabel Löfgren et Patricia Gouvêa qui occupent l’espace avec une exposition intitulée « Mãe Preta (Mère Noire) ». Mãe Preta, c’est le nom que l’on donnait aux esclaves qui s’occupaient des enfants blancs.

Les femmes esclaves à Rio

Avec cette exposition, les deux artistes revisitent la figure de la mère et de la femme en général, dans l’histoire de l’esclavage, et la manière dont elles s’inscrivent dans les fragments de témoignages visuels qui restent…

Lire le reste:

http://www.loeildelaphotographie.com/fr/2016/09/20/article/159919629/festival-fotorio-exposition-mae-preta/

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *